Sommaire  Sa vie en bref I  Les séjours montbéliardais I Son œuvre dans le Pays de Montbéliard I Bibliographie

Le temps de Schickhardt


Au XVIe siècle sous la dynastie allemande des Wurtemberg, Montbéliard fut le théâtre de deux « révolutions ». La première fut l’introduction du luthéranisme, la seconde, la transformation de la capitale médiévale en une cité princière de la Renaissance.

Les premières manifestations de l’art nouveau apparaissent sous le règne du comte Georges avec la construction du corps principal des Halles (1536-1551) et l’utilisation du premier décor italianisant à l’hôtel de Franquemont (1559).

Son successeur, Frédéric de Wurtemberg (1558-1608) est un prince humaniste, ouvert aux nouveautés artistiques. Son accession au trône de Wurtemberg en 1593 lui procure de nouveaux moyens grâce auxquels il engage dans sa ville natale une politique de grands travaux. Montbéliard connaît alors une brusque explosion de la Renaissance sous la direction de l’architecte wurtembergeois Heinrich Schickhardt (Herrenberg 1558, Stuttgart 1635).